Un Conte d’Hiver …!

cropped-harfang5_300-2.jpg

L’Oiseau des Neiges volait vers les cimes tranquilles,

Déployant ses ailes argentées malgré l’hiver.

Roi de Saison, il se plaisait à braver la terre,

À la vitesse éclair de ses nombreuses vrilles,

Qui le laissaient épuisé et parfois amer…

Mais l’Oiseau à l’esprit d’endurance tenait bon.

Surpris par un vent de tempête inattendue,

Il fut projeté contre un rocher hors de sa vue;

Perdit la maîtrise de son vol en ascension …

Il atterrit à toute vitesse sur une banquise;

Le dur choc de l’impact le livra douloureux.

Abandonné à lui-même, il ferma les yeux,

Et s’efforça de comprendre l’erreur commise…

Il rêva à son père et ses enseignements;

Il le revit noble et fier à la tête du clan,

Alors qu’ il s’adressait à son peuple en exil,

Les incitant à oublier les temps fragiles,

Et reprendre la route, le regard droit devant…

Il s’isola au fond d’une antre en bordure,

Aspirant à guérir et voler sans armure,

Et attendre la fin de la saison hivernale,

Pour rejoindre les siens au Pays Boréal…

L’Oiseau Blanc fut long à saisir son impuissance,

Face à l’impétuosité de l’imprévu,

Adoptant un esprit coupable et dépourvu,

Plutôt que puiser au cœur de sa résilience…

Il fut tiré du sommeil par un flot de mer,

Qui le propulsa au dehors jusqu’à sa rive,

Où batifolait des nouveaux-nés volatiles;

Ému de voir le jour, après tant d’heures captives,

Son regard s’éleva vers les cimes tranquilles;

Il n’osa pas encore s’élever dans les airs…

Manouchka ©

À suivre….!